Accueil du site
Fratrie décimée
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les expositions virtuelles

Fratrie décimée

Des familles entières sont détruites par les combats. L’exemple des Ferrier en Isère n’est malheureusement pas rare. À Plozévet (Finistère), le monument aux morts illustre bien cet état de fait en représentant un père, Sébastien Le Gouill, frappé par la perte de trois fils et d’un gendre au cours du conflit. Face au drame vécu par les familles, le diplôme de reconnaissance de la Nation aux familles des combattants tués pendant la guerre, qui est institué en 1916, peut sembler dérisoire. Le travail de deuil est d’autant plus difficile qu’il n’y a pas eu d’accompagnement du défunt et que les familles ont souvent été privées des corps, parfois définitivement.

Parcours de vie