Accueil du site
Prisonnier en Isère
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les expositions virtuelles

Prisonnier en Isère

Les conditions d’existence des prisonniers de guerre en France ne sont guère plus enviables que celles des soldats français en captivité en Allemagne. Regroupés à l’arrière du front, les prisonniers sont répartis dans des camps un peu partout en France. On en compte près de 350 000 au cours de la période. Pour pallier le manque de main-d’oeuvre, ils sont mis à contribution dans le secteur agricole, mais aussi dans les usines. La pénibilité des travaux qui leur sont imposés entraîne la mort de nombre d’entre eux. À la dureté du labeur ou des conditions de captivité s’ajoute encore l’hostilité des populations qui vivent à proximité.

Parcours de vie