Accueil du site
Accueil / Les expositions / Automne 43 Résistance et répressions
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les expositions

Automne 43 Résistance et répressions

L'exposition

Automne 43
Résistance et répressions

Exposition présentée du 26 novembre 2013 au 19 mai 2014
L'automne 1943 constitue un moment charnière dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en Isère. Début septembre, dans le contexte de l'armistice signé par Badoglio en Italie, les troupes allemandes occupent la totalité du département en lieu et place de leurs anciens alliés italiens. S'ensuit une répression sans précédent contre la Résistance, mais aussi contre la population juive qui ne s'achèvera qu'avec la Libération du département à la fin août 1944. En quelques semaines, une succession d'événements se produisent dans la région grenobloise dont la mémoire collective conserve encore le souvenir. Aux actes de répression opérés par l'occupant le 11 novembre à Grenoble contre les manifestants venus nombreux dans les rues de la ville pour dire leur opposition, puis du 25 au 30 novembre dans le cadre de la « Saint-Barthélemy grenobloise » contre les chefs de la Résistance iséroise, des actions de riposte aboutissent aux explosions du polygone d'artillerie et de la caserne de Bonne des 14 novembre et 2 décembre où se trouvent entreposés les stocks d'armes allemands. Une période marquante à laquelle le musée a voulu s'attacher soixante-dix ans après ces événements en les situant dans le contexte plus large de l'évolution du conflit à cette époque.

Le livre

Gaston Valois
La République à en mourir

Par Gil Emprin, historien, professeur agrégé d'histoire

Editions du Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère, collection Parcours de résistants, novembre 2013, 80 pages, 12€.

Chef régional des Mouvements unis de la Résistance, ancien maire et conseiller général de Tullins, le docteur Gaston Valois trouve la mort au cours de la « Saint-Barthélemy grenobloise » le 29 novembre 1943. Malgré ses nombreux engagements politiques et sociaux avant et pendant la guerre, son parcours demeure pourtant largement ignoré. Face à ce constat, le musée a voulu proposer un premier livre de synthèse sur la vie du résistant à l'occasion des soixante-dix ans de sa disparition et a confié le soin de son écriture à l'historien Gil Emprin. Cet ouvrage inaugure une nouvelle collection Parcours de résistants dont l'objectif est de pouvoir raconter l'histoire des principales figures de la Résistance iséroise.

Le film

La traque de la Résistance
La « Saint-Barthélemy grenobloise »

Réalisé par France Images Production (novembre 2013, 35 minutes)

Entre le 25 et le 30 novembre 1943, quelques-uns des principaux responsables de la Résistance iséroise tombent sous le feu d'une équipe de collaborationnistes lyonnais dirigée par Francis André (« Gueule tordue »). A l'initiative du lieutenant SS Moritz, cette vaste opération de démantèlement a été rendue possible par l'arrivée de l'occupant allemand à Grenoble au mois de septembre qui a précédé. Appelées « Saint-Barthélemy » en référence aux massacres des protestants de 1572 au cours des guerres de religion, ces journées sont également connues sous le nom de « Semaine sanglante ». Soixante-dix ans après cet événement, le musée a souhaité revenir sur cette page sombre de l'histoire de l'occupation allemande en Isère en faisant appel aux historiens et sur la base d'archives photographiques et filmiques d'époque. Au-delà des faits, le film entend proposer une réflexion sur les usages de la mémoire de la Résistance dans notre société actuelle.

Edité en DVD, il en vente à la boutique du musée au prix de 5 €.
Il est également possible de prévoir des projections pour les groupes scolaires qui le souhaitent lors de leur venue au musée.

La fiche pédagogique

Pour accompagner la visite de l'exposition pour les élèves du secondaire, le service éducatif a réalisé une fiche pédagogique à destination des classes de 3ème et de 1ère.

Pour en savoir plus

Partager cette page  

  Accueil  | 

Le dossier de presse

En savoir plus